Le TIR 3D est, comme le Tir Nature, 3D001
une discipline de parcours,
se pratiquant en milieu naturel.


Plus récente que le Tir Nature, c’est une jeune discipline qui a ’’grandie’’ très vite. 

Les premières cibles 3D ont fait leur apparition dans les années 90 et cette forme de tir s’est créée et structurée en moins de vingt ans.

Le 3D est également une discipline internationale, il est donc normal que des réformes et ajustements aient encore lieu dans la règlementation FFTA. 

Les cibles sont des représentations d’animaux en mousse, d’une taille « réelle » (compressées ou sculptées) et disposées en fonction des distances de tir.

En France les catégories d’âge et de matériel sont les mêmes que pour le tir nature.

TABL70 AfricanBlesbok ensemble de cerfs elaphes498









Déroulement du tir en compétition :

Les archers, regroupés en pelotons de 4 ou 6 compétiteurs, effectuent un parcours de 24 cibles.

Les pelotons se déplacent de cibles en cibles, sur un parcours balisé. Lorsque la cible est libérée par le peloton précédant, les archers se placent derrière un piquet d’attente (piquet jaune).

Les archers vont, 2 par 2, effectuer deux tirs, chacun de part et d’autre du piquet dépendant de leur catégorie. Ces emplacements sont matérialisés par des piquets de couleurs différentes (rouge, bleu et blanc).

Le temps de tir est limité à 90 secondes. Le temps est compté de l’arrivée sur le piquet de tir à la décoche de la seconde flèche. (Il est toléré, un dépassement de temps par parcours.)  

Lorsque tous les archers du peloton ont effectué leurs tirs, ils se rendent à la cible pour compter les points et récupérer leurs flèches.

Ils peuvent ensuite se déplacer vers la cible suivante.

Types de cibles et distances de Tir :

La distance maximum de tir est liée à la catégorie de l'archer (Couleur de piquet)

 Fourchette de distance :

Pas blanc : 5 à 25 m

Pas bleu : 5 à 30 m
o Pas rouge : 10 à 45 m

Les parcours de 24 cibles doivent comporter des animaux de tailles variées, à des distances variées, dont le cumul des distances du piquet à la cible doit :

o piquet bleu : doit se situer dans une fourchette de 490 à 520m
o piquet rouge : doit se situer dans une fourchette de 630 à 670m

Les photographies des différents gibiers doivent être affichées globalement au greffe, ou au piquet d’attente au choix de l’organisateur. 

 De plus par parcours de 24 cibles : il doit y avoir  

             * 4 très gros gibiers (groupe 1)

             * 6 gros gibiers (groupe 2)

             * 8 moyens gibiers (groupe 3)

             * 6 petits gibiers  (groupe 4)

Pour information le groupe de cible 3D est déterminé suivant la formule :

Surface elliptique de la zone 8 x diamètre de la zone 10

Avec le calcul de la surface elliptique = π x demi grand axe x demi petit axe

o Groupe 1 : valeur >= 9000
o Groupe 2 : valeur de 5000 à 8999
o Groupe 3 : valeur de 2000 à 4999
o Groupe 4 : valeur de 300 à 1999


Comptage des points :

Sur chaque animal il y a 3 zones délimitées :

  TABL70 AfricanBlesbokTABL70 AfricanBlesbokVitaleVignette

La plus grande est la zone vitale (le 8).


TABL70 AfricanBlesbok10Vignette

A l'intérieur de la zone vitale,
on trouve une zone circulaire, le "tué" (le 10). 

 TABL70 AfricanBlesbok10PlusVignette
A l'interieur de la zone "tué", la plus part du temps,  
on trouve une autre zone circulaire qui compte 11 points. 


Le même compte s'applique aux 2 flèches tirées :

Evidemment seules les flèches fichées en cible comptent !

* 11 points zone petit tué  

* 10 points zone tué

* 8 points zone vitale

* 5 points dans le reste du corps de l'animal à l'exclusion des cornes et des sabots, et toutes parties dézonées par l'organisateur, conformément aux règles de la FFTA (les queues des faisans, pattes des oiseaux, par exemple ...).

Les cordons (tracés des zones) sont dits "favorables". Si la flèche touche le cordon, les points de la zone supérieure sont accordés à l'archer.

Cette discipline n’est donc pas un simulacre de chasse à l’arc mais bien un tir de précision sur cible symbolisée.